samedi 3 février 2018

Huile 111 ( 50 x 50 ) : Le poète



J'ai fait ce rêve de papillon
Faire de la lumière ma maison ,
Voler vers ce songe immortel
Porté par mes rimes, comme des ailes ;
Mais mes idées sont en haillons
Car tous les mots sont ma prison .

mercredi 10 janvier 2018

Huile 110 ( 81 x 65 ) : Stockholm


Les grandes dames de la rue
Sous leurs bicornes impériaux
Surveillent de leur air pointu
Les chalands et les badauds :
Ceux qui courent dans le lointain
Pour ne pas rater leur train ;
Ceux qui sont sur les terrasses
Y consomment et s'y prélassent ;
Et puis, il y a ces gamines
Celles qui lèchent les vitrines ;
Ceux qui battent le pavé
En ayant l'air desoeuvré ;
Toute cette foule qui s'agite
Dans un monde qui va trop vite .

mercredi 20 septembre 2017

Huile 109 ( 80 x 60 ) : Venise


Venise peu à peu s'éteint.
La Sérénissime devient grise .
Plus de carnaval, plus de marquises,
Plus de soleil pour qu'elle s'irise .
Dans la lagune, elle s'enlise .
C'est la pâleur qui s'éternise
Jusqu'à l'approche du matin .

mercredi 14 juin 2017

Huile 108 ( 55 x 46 ) : Le chat



Suis-je un chat noir, suis-je un chat blanc ?
Je ne suis pas le shah d'Iran
Puisque je n'suis pas chat persan .
Et dans le soir, tout chatoyant .
Je reste un mystère cependant :
De Bastet suis-je le descendant ?
Ou simplement un chat errant ?
La nuit de mon regard perçant,
Des ténèbres, je suis le satan .
Mais vous pouvez rester, dormant,
Je veille sur vous, braves gens .

mardi 21 février 2017

Huile 107 ( 46 x 61 ) : Flocons


La neige est tombée cette nuit,
Et le soleil est tout surpris .
Il ne reconnaît plus les toits
Qu'il a balayés tant de fois .
Il ne sait pas que c'est l'église,
Gaffeuse, qui fit cette bêtise .
Elle a crevé une nuée
Avec la pointe de son clocher ;
Car comme la nuit était glaciale
Elle a cherché à se lover
Au coeur de ce chaud oreiller .
En répandant ainsi des floches,
Se fera-t-elle sonner les cloches ?
Mais le dieu Râ bien conciliant
Effacera en peu de temps
Ce petit pêcher paroissial .

mardi 24 janvier 2017

Huile 106 ( 30 x 30 ) : La danse


Dansez,dansez, pauvre mère
Il est temps de se distraire .
Le labeur est achevé
Allons donc nous amuser.
A la cadence de nos pieds
La fatigue est oubliée .

dimanche 2 octobre 2016

Huile 105 ( 50 x 60 ) : Galop


Dans un galop fou, ils se ruent vers l'arrivée .
La vitesse mélange, des casaques, les couleurs
Donnant l'impression d'un arc-en-ciel déchiré
Ou d' Hippalectryons éclatants de fureurs .